An image
En vrac

Un serment d'Hippocrate version tech. / L'anonymat sur le web en question. / L'avenir du code, c'est plus de code, ou davantage… ? / L'art de l'à peu près ou le génie de l'innovation foireuse (en vidéo). / Les relations à travers le temps en dataviz. 



Déontologie

La data prolifère, et les fuites, abus, intrusions, fraudes, biais de mesure ou autres scandales se multiplient. Seul point positif dans tout ça : la qualité de la donnée s'impose partout : mesure, diffusion, sécurité, interprétation, conformité et même éthique. Et si tout commençait par un examen de conscience des Data scientists et Chief Data Officers.... Lire plus

Hygiène ou liberté ? 

Il faut choisir. Notre PDR a des velléités hygiénistes quant à la prise de parole des internautes. Il préconise de lever l'anonymat sur les réseaux sociaux à des fins de pureté informationnelle. Imaginez-vous devoir transmettre votre pièce d'identité pour vous inscrire sur Twitter. A l'heure du RGPD, le paradoxe est grand...  
Lire plus

Tous codeurs ? 

L'apprentissage du code, atout pour appréhender le monde numérique, et surtout pour trouver un job dans le contexte actuel de pénurie de développeurs web. Le succès des coding bootcamps, Simplon ou autre école 42 en témoignent. Pourtant la question divise. Certains entrevoient un risque à généraliser la formation... Lire plus 

Stratégie de l'échec

Le plantage, l'approximation, le bug, la tuile, la bourde, l'inutile, c'est vraiment son truc. Spéciale dédicace à Simone Giertz, la reine des Shitty Robots. Eloge du ratage comme un remède au parfait. Cette ingénieure nous régale de ses inventions, toutes aussi foireuses les unes que les autres. Stratégie de l'échec pour mieux conjurer les dictats de l'excellence et du perfectionniste obtus. Ça fait du bien.... 
Voir la vidéo

Lignes de vie

A très vite sur les Internets !

Crédits:
Photo by Thought Catalog on Unsplash
 

Facebook
Twitter
Youtube
LinkedIn
Blog
Slideshare
AT Internet
Digital Intelligence Solutions
www.atinternet.com

Vous pouvez vous désinscrire en cliquant ici.
Voir cet email en ligne